Sidebar Menu

Ateliers & tables rondes

Partager sur les réseaux sociaux


 
Ecoquartier du Plessis-Botanique
Sujet : Ecoquartier du Plessis-Botanique
Date / Heure de début : 10 novembre 2020 - 10:30
Date / Heure de fin : 10 novembre 2020 - 11:30

Après avoir créée la ZAC du Plessis-Botanique en juin 2007, la Ville de La Riche (37) a lancé une consultation en vue de nommer l’aménageur. Icade Promotion a été désignée aménageur de la ZAC et a créé une filiale ad hoc, la SNC du Plessis-Botanique, signataire du traité de concession en juin 2008

Située le long du Jardin Botanique, à la limite communale avec Tours, la ZAC du Plessis- Botanique s’étend sur 3 secteurs, à la fois maraîchers et pavillonnaires. La Ville de La Riche entend accueillir sur ce site plus de 1 000 nouveaux logements qui seront directement desservis par la 2ème ligne de tram de l’agglomération tourangelle. Le programme établi par la collectivité prévoit la réalisation de quelques commerces et services ainsi que la construction d’un groupe scolaire de 6 classes. Plus généralement, le projet du Plessis-Botanique contribuera à l’amélioration de la cohérence urbaine du territoire de La Riche dans son ensemble.La réalisation de cette ZAC devra ainsi incarner une rupture par rapport au développement urbain spontané récent de cette partie de La Riche. Icade Promotion inscrit son action dans la logique d’un véritable partenariat public-privé, instaurant un dialogue constant et transparent avec la collectivité. La dimension du développement durable est fortement présente dans le projet, dont la conception et la réalisation sont menées selon la démarche AEU (Approche Environnementale de l’Urbanisme) promue par l’ADEME. L’opération est certifiée HQE Aménagement (démarche certifiée par Certivéa) et labellisée Ecoquartier.

La réalisation de l’opération est progressivement réalisée sur la durée de la concession selon un programme prévoyant : environ 400 logements individuels, intermédiaires et collectifs, intéressant le secteur nord et la moitié du secteur central ; environ 530 logements collectifs sur la deuxième moitié du secteur central et enfin, environ 300 logements sur le secteur sud ainsi que des programmes d’immobilier d’activité.