S'identifier
Votre identifiant Mot de passe
Créer un compte   |    Mot de passe oublié ?

Sous l'égide de la DGALN

Atelier Projet Urbain


Berlin

le génie de l'improvisation


18 & 19 septembre 2017




Ariella Masboungi présente l’Atelier Projet Urbain : Berlin, le génie de l'improvisation


Le programme détaillé



Berlin, l’attractive, face aux défis du développement
INSCRIPTION


La fascination qu’exerce Berlin en Europe et dans le monde, et notamment dans le monde de l’urbanisme, se renouvelle au regard de l’incroyable résilience de la capitale. Fascination pour une histoire incroyable, douloureuse, symptomatique des maux de notre époque. Fascination pour la réconciliation des deux Berlin, des deux Allemagnes. Fascination pour le pari d’en faire la capitale et de la doter de tous les atouts d’une capitale.

Fascination pour tout ce qui a été entrepris au plan urbain et architectural, les deux IBA, les grands projets urbains de toutes natures, les œuvres architecturales majeures, les monuments de mémoire.

Fascination pour le bottom up, les initiatives citoyennes et entrepreneuriales, liées au fait que la ville soit peu chère, à la mode, branchée, attirant les créatifs de toute sorte parce qu’elle a été un laboratoire inouï sur tous les plans. Aujourd’hui plus branchée que jamais avec la montée des start up, la poursuite d’initiatives créatives diverses : jardins partagés, logements coopératifs, et la naissance d’opérations urbaines montées de manière alternative, ou encore intégrant quelques-uns des ingrédients qui ont fait la complexité et la richesse des opérations nées de la base.

Elle se heurte néanmoins à nombre de problèmes de grande échelle malgré sa large gouvernance territoriale, à l’absence de moyens publics pour mieux gérer la ville et à un déficit abyssal. Elle entreprend aujourd’hui une nouvelle stratégie urbaine visant à mieux accueillir la croissance démographique et l’attractivité qui draine habitants, touristes et capitaux à Berlin. Plus participative et plus équitable mais aussi moins favorable à l’automobile, voici les objectifs renouvelés de la nouvelle coalition au pouvoir qui cherche à croiser les méthodes public/privé/initiatives citoyennes/actions sociales et économiques. L’un des enjeux est d’explorer la capacité de Berlin à ne pas se banaliser et à rester un creuset d’innovation.

L’atelier explorera ces démarches et paradoxes qui renvoient leçons et questions aux métropoles françaises.

L’atelier projet urbain se tiendra les 18 et 19 septembre à Berlin et comportera deux demi-journées de visites et deux demi-journées de débat. Il sera ouvert par le maire de Berlin et bénéficiera de conférenciers issus de la collectivité, dont l’urbaniste en chef, Regula Lüscher, le directeur de l’urbanisme, Manfred Kühne, mais aussi d’acteurs privés leviers de l’action urbaine bottom up qui caractérise l’aménagement à Berlin.

Les visites vous permettent de découvrir les nouveaux modes de faire de la ville et de redécouvrir des opérations légendaires.




L’atelier est préparé par Ariella Masboungi, grand prix de l’urbanisme 2016 (qui animera les débats) avec le concours de l'agence Lin (Finn Geipel et Nele Zarech) et Manfred Kühne, directeur de l'urbanisme au sénat de Berlin.

Un livre dédié à Berlin, sous la direction d’Ariella Masboungi, sera distribué aux participants.


Ce colloque peut être pris en charge dans le cadre de la formation professionnelle. Nous contacter


Les 3 parcours


INSCRIPTION
Questionnaire réservé aux participants :
Afin de nous permettre d'organiser au mieux le colloque, nous vous remercions de nous préciser les 2 parcours que vous choisissez en cliquant sur le lien ci-dessous. Nous vous invitons à vous inscrire le plus tôt possible afin d'être assuré de la prise en compte de vos préférences (le nombre de places par parcours étant limité).
» Lien vers le questionnaire

Parcours voyage Atelier Urbain Berlin 2017

1/ Mitte (périmètre noir)

Thématique : au cœur de l’innenstadt, ce parcours permettra de mettre en perspective les « grands projets » urbains de la reconstruction critique avec les expériences récentes.

Il débutera par la visite d’Alexander Platz (5), où ont débuté les travaux de la première des nombreuses tours prévues, pour se poursuivre sur l’île des musées (Museumsinsel (1)) actuellement reconfiguré par David Chipperfield, avant la découverte du contesté Humboldt Forum (2), en cours de livraison. La première séquence se poursuivra par la descente de la Friedrischstrasse (2), au gré des projets iconiques qui ont marqué les années Stimmann (Galeries Lafayette (2), Jean Nouvel), puis par celle du projet Südliche Friedrichstadt (3) (2015-2020), laboratoire urbain combinant l’essentiel des innovations actuellement portées par la Ville et ses partenaires à proximité du Musée Juif (3) dessiné par Daniel Libeskind. Une seconde séquence de découverte sera dédiée à la visite de deux opérations « manifestes » en matière de bottom-up et de « baugruppen » (auto-construction) : l’immeuble de logements de Ritterstrasse (4) (Ifau) puis la Moritzplatz (4), « fin du monde » au temps du mur devenue destination prisée suite à l’installation des projets Modulor, Aufbauhaus et des Prinzessinnengarten (4), 6000m² de friches transformés en « ferme urbaine » participative. La dernière séquence sera marquée sous le signe de l’innovation et de la mémoire, avec la visite de la Silicon Allee (6) et du Factory New Building (6), écosystème de start-ups, puis du Gedenkstätte Berliner Mauer (7), dispositif mémoriel de la séparation de la ville associant au tronçon de mur conservé une chapelle construite en terre et un belvédère sur la ville.


2/ Kreuzberg (périmètre vert)

Thématique : Dans un quartier fortement exposé à la gentrification de la ville, le parcours permet de saisir la capacité de résilience de Berlin ainsi que la force, la diversité et les paradoxes des alternatives actuelles en matière de projet urbain. Plusieurs visages du bottom-up seront ainsi abordés.

Il débutera par la salle des maquettes du Sénat (1-2) où seront introduits les principaux éléments de compréhension des dynamiques récentes. Suivra la visite de Spreefeld (3), baugruppe récemment livré, passera par l’ancien marché réhabilité par les architectes-performeurs de Raumlabor (Markthalle (4)) puis le quartier de Kottbusser Tor (5) avant de proposer une visite du site de Tempelhof (6), ancien aéroport en attente d’un projet opérationnel suite au refus par référendum du projet initial de reconversion de ses lisières. Un arrêt à Rollbergstrasse (6) permettra de visiter l’ancienne brasserie convertie en projet mixte associant production artisanale et logements pour artistes, puis de constater la gentrification du quartier avant de découvrir le site d’Arena Berlin (7), ancienne usine devenue foyer de création pluridisciplinaire et destination culturelle de rayonnement métropolitain. Après un passage par l’East Side Gallery (8) (site mémoriel du mur), le parcours s’achèvera autour de la gare d’Ostbahnhof (9) pour explorer Holzmarkt (9), projet expérimental de « village artistique » dans la ville conçu, financé, réalisé et géré par une coopérative de petits investisseurs privés.


3/ Berlin Ouest (périmètre bleu)

Ce parcours en périphérie du parc de Tiergarten débutera au pied de la Porte de Brandebourg, sur la Pariser Platz (1), franchira les bâtiments de la Chancellerie et la boucle de la Spree pour ensuite parcourir Europacity (2), projet urbain majeur autour de la gare centrale de Hauptbahnhof (3). Il se poursuivra par la visite de l’Interbau ’57 (4), quartier résidentiel apparu dans les années 60 rassemblant nombre des expérimentations modernes les plus significatives en matière de logement. Le chemin pour arriver à l’ancien centre-ville de l’Ouest permettra d’apercevoir certains des rares bâtiments des années 1920 ayant échappé aux bombardements. Autour de l’église reconstruite par Egon Eierman (Kaiser-Wilhelm-Gedächtnis-Kirche (5)) et du jardin zoologique (6), c’est le mélange les époques et des architectures qui sera spécifiquement étudié, dans un quartier en pleine mutation marquée par l’introduction de deux tours de programmation mixte. Un passage par le quartier des ambassades (6’) et par le bâtiment des archives du Bauhaus donnera ensuite accès au Gleisdreieck Park (7), ancienne fiche ferroviaire devenue parc grâce à un travail de co-conception de longue haleine. Le parcours se poursuivra par la découverte de deux projets de logements collectifs (Am Lockdepot et Möckernkiez (8)), renouvelant par leurs montages et leurs programmations le dispositif des baugruppen. Dernière étape au mémoriel de la « topographie de la terreur » et à la Potsdamer Platz (9), projet iconique de la période de reconstruction critique conclus par Renzo Piano au début des années 2000.




Le programme

INSCRIPTION

Deux journées précédées d’un dîner.


Option : pour ceux qui arriveront le dimanche 17 septembre 2017, nous vous proposons un dîner au restaurant Käfer, situé dans le Bundestag allemand, édifice parlementaire unique, situé tout à côté de la coupole de verre. En plus d'une vue imprenable sur la ville, ce restaurant vous proposera une cuisine allemande moderne exclusivement à base de produits frais régionaux.
En préambule de votre dîner, vous pourrez visiter la coupole du bâtiment du Reichstag, conçue par Norman Foster. Vous pourrez ainsi admirer, à l'aide d'un audioguide, une vue panoramique à 360°, en montant puis en descendant les 230 mètres de rampe de la coupole. Le tarif est de 110€ ht par personne.

Le point de rencontre et les conférences auront lieu au sein de la Mairie de Berlin à l'adresse suivante :
Rotes Rathaus
Rathausstraße 15,
10178 Berlin
Allemagne

> Le plan d'accès est disponible en cliquant ici.

 18 septembre

Matin (8h45 - 12h30) : conférences débats

- Accueil à 8h45

- Ouverture à 9h15

- Ouverture par Paul Delduc, directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature

- Allocution de la sénatrice en charge de l’urbanisme, Katrin Lompscher

- Organisation en tables rondes

  • 1° table ronde : Comprendre la résilience de Berlin
    Finn Geipel, architecte urbaniste, Manfred Kuhne, directeur de l’urbanisme, et Beate Profe, directrice de l’environnement
    L’histoire urbaine de Berlin et le contexte actuel de l’urbanisme, de l’habitat, de la nature.
  • 2° table ronde : Les méthodes du renouvellement des projets et du passage à l’acte
    Avec Christophe Mayer architecte urbaniste (Raumlabor, Berlin) sous réserve et Philippe Bouteiller, directeur général de la société d’aménagement de Tegel.
    La question du montage des projets, de la participation, du passage à l’acte dans ses différents temporalités et objets, mariant bottom up et top down

- Débat

- Déjeuner sur place à la mairie, Alexanderplatz


Après-midi (13h45-17h15) : parcours au choix

- départ pour les trois parcours au choix. Visites guidées en bus et à pied


19 septembre

Matin (8h45-12h30) : parcours au choix

- Départ des visites à partir de l’Alexanderplatz

- Retour pour déjeuner à la mairie


Après-midi (13h45-17h15) : conférences débats

- Organisation en tables rondes

  • 1° table ronde : Le défi du logement
    Snezana Michaelis, directrice générale adjointe en charge de l’aménagement de l’opération de logements sociaux, Gewobag, Sylvia Carpaneto (Carpaneto-Schöningh arkitects) représentant l’autoconstruction ( Baugruppen) , Doris Kleilein de la revue Bauwelt
    Nouveau contexte de la production sociale du logement, rôle des baugruppen, accueil des réfugiés.
  • 2° table ronde : Nouveaux montages et nouveaux acteurs du projet urbain
    Avec Florian Schmidt, maire adjoint de secteur et Daniela Brahm ( sous réserve) (focus sur Südliche Friedrichstadt)

- Intervention de Regula Lüscher, urbaniste en chef de Berlin, échanges avec le public

- Débat

- Conclusion par Paul Delduc


Animation : Ariella Masboungi, grand prix de l’urbanisme 2016

Conception : Ariella Masboungi, avec la contribution de l’agence Lin (Finn Geipel et Nele Zareh) et de Antoine Petitjean, Palmarès des jeunes urbanistes

L’atelier est réalisé pour le compte de la DGALN, direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature, ministère de la Cohésion des territoires.

Le livre réalisé pour l’événement : Berlin, le génie de l’improvisation, réalisé sous la direction de Ariella Masboungi, avec Antoine Petitjean et la contribution de Nele Zareh, qui sera publié par Parenthèses, dans la collection projet urbain (pour le compte de la DGALN), sera distribué aux participants et mis en vente en librairie.



L'ouvrage

INSCRIPTION

Berlin, le génie de l’improvisation
Sous la direction de Ariella Masboungi, aux Editions Parenthèses

Ville à l’histoire tourmentée ; ville capitale des deux Allemagnes réconciliées ; ville victime de son succès touristique qui en fait l’une des destinations les plus branchées d’Europe ; ville désirable offrant aux jeunes, aux artistes et aux créatifs de tous poils des espaces de vie et de travail à prix abordables, à présent moins accueillante toutefois avec la gentrification en cours et la montée des prix du logement ; ville des grandes opérations urbaines et architecturales (IBA, grands projets urbains, monuments de mémoire…) ; ville des projets bottom up et des initiatives citoyennes – Berlin ne cesse de fasciner.

Malgré ses nombreux atouts et sa large gouvernance territoriale, grâce à son statut unique en Allemagne de Ville-État, elle peine à constituer la métropole avec le Land de Brandebourg; elle doit, en outre, faire face à une pénurie d’argent public et à un déficit abyssal.
La nouvelle coalition à la tête de l’agglomération berlinoise entreprend aujourd’hui une nouvelle stratégie urbaine visant à mieux accueillir la croissance démographique et l’attractivité qui draine habitants, touristes et capitaux. Plus participative, plus équitable et moins favorable à l’automobile, la Ville cherche à croiser les méthodes (partenariat public/privé ; initiatives citoyennes/ actions sociales et économiques).
L’un des enjeux de ce livre est d’explorer la capacité de Berlin à ne pas se banaliser et à rester un creuset d’innovation avec le désir des pouvoirs publics de garder cet ADN Berlinois et grâce à l’incroyable créativité des porteurs d’initiatives à s’adapter au nouveau contexte. Les démarches repérées et les paradoxes qui en émanent sont susceptibles d’interroger les modes de faire et les stratégies en cours dans les métropoles françaises et européennes.

Sommaire
Partie 1 : Découvrir Berlin
1. Une histoire urbaine
2. Une histoire culturelle
3. Une histoire architecturale
4. Grand Berlin / Grand Paris

Partie 2 : Stratégie
1. L’ère Regula Lüscher : la « réconciliation critique »
2. L’horizon 2030
3. Une ville-land : articuler les territoires métropolitains
4. Économies créatives et numérique (start-ups)
5. Énergie
6. Mobilité
7. Migrants et fabrique urbaine : accueillir en adaptant la ville

Partie 3 : Méthodes
1. Régénérer les formats de participation
2. Les méthodes du passage à l’acte : articuler bottom-up et top-down
3. Logement : répondre à la demande, innover et diversifier les quartiers
4. Les Baugruppen : histoire et futur d’un savoir-faire berlinois
5. Une politique d’insertion : méthodes du dialogue social

Partie 4 : Parcours
1. Berlin Mitte
2. Stadtspree und Neukölln, Kreuzberg
3. City West
4. Schöneweide – Adlershof-BER, Schoenefeld

Offert à tous les participants de l'atelier

Le livre : Berlin, le génie de l’improvisation


Tarif

INSCRIPTION

Forfait voyage :

480€

Le forfait de l'Atelier comprend :
  • la participation aux colloques et aux visites,
  • un dossier complémentaire,
  • le livre dédié aux innovations urbaines de Berlin, sous la direction d’Ariella Masboungi,
  • l'assistance d'un accompagnateur (sauf pour les « temps libres »),
  • les services d'un interprète (2 jours),
  • les repas du midi des 2 jours,
  • le petit-déjeuner du 1er jour,
  • la location du système de visite guidée HF,
  • les assurances assistance-rapatriement.

Dîner (option) :

110€
  • Dimanche 17 septembre - 20h - Restaurant Käfer
    Nous vous proposons un dîner au restaurant Käfer, au sein même du Bundestag, édifice parlementaire unique, situé tout à côté de la coupole de verre. En plus d'une vue imprenable sur la ville, ce restaurant vous proposera une cuisine allemande moderne exclusivement à base de produits frais régionaux.
    En préambule de votre dîner, vous pourrez visiter la coupole du bâtiment du Reichstag, conçue par Norman Foster. Vous pourrez ainsi admirer, à l'aide d'un audioguide, une vue panoramique à 360°, en montant puis en descendant les 230 mètres de rampe de la coupole.

Le prix ne comprend pas :
  • le déplacement vers Berlin,
  • l'hébergement,
  • les dépenses personnelles,
  • les pourboires usuels.

Nous contacter

INSCRIPTION

Pour toute information ou pour obtenir une convention de formation, contacter Valérie Gibault au 01 48 24 81 27 ou par mail voyages@projetsurbains.com

Agence de voyage :
Une agence de voyage peut prendre en charge votre déplacement (transport + hébergement) :
AGENCE 37 Sud
Bruno LECLERC
159, rue Montmatre 75002 Paris
Contact : Clarisse / clarisse@37sud.com / 01.85.56.09.13