S'identifier
Votre identifiant Mot de passe
Créer un compte   |    Mot de passe oublié ?

ATELIER STRATÉGIQUE - Alger veut renouer le dialogue avec la mer

Publié le 07/06/2018

Alger la blanche, ville bimillionnaire, métropole de 6 millions d’habitants, se veut à l’avenir ville monde, ville touristique, ville des nouvelles économies, selon les dires de son wali ( préfet) Abdelkader Zoukh. Pour ce faire, elle se dote d’une vision urbaine transcrite dans son plan stratégique et affronte ses nombreux défis, la régénération de l’héritage français, de la casbah, la réfection des espaces publics, la gestion de la mobilité, la préservation de la biodiversité au travers d’un modèle urbain plus économe des sols. L’enjeu majeur est celui de la reconquête d’un territoire important le long de la mer inaccessible ou si peu à cause de la barrière du port et de voies autoroutières et ferrées. Il y a là matière à un projet urbain ambitieux, mobilisant des concepteurs notamment issus de la diaspora tels Djamel Klouche,  qui implique un changement culturel quant à la valorisation de l’existant, la reconversion des friches, le rétablissement de liens entre les morceaux épars d’un vaste territoire entre mer et collines; le tout rendu possible par le déplacement du port. Tout est à construire dans une nouvelle culture du projet et de l’aménagement qui inventerait l’économie et l’aménagement méditerranéen à l’algéroise.
Avec Abdelkader Zoukh, wali d’Alger et Djamel Klouche, architecte-urbaniste
Atelier conçu et animé par Ariella Masboungi, Grand prix de l’urbanisme 2016